Juin 26, 2017

Haute technicité et innovation à Pionsat

En bref : Le centre de médecine physique et de réadaptation (CMPR) de Pionsat a emménagé dans de nouveaux locaux Ce nouveau bâtiment et les nouveaux équipements améliorent le confort d’accueil des patients Le CMPR développe des actions de recherches innovantes, en partenariat avec les acteurs du monde médical et médico-social du territoire Depuis le samedi […]

En bref :

  • Le centre de médecine physique et de réadaptation (CMPR) de Pionsat a emménagé dans de nouveaux locaux
  • Ce nouveau bâtiment et les nouveaux équipements améliorent le confort d’accueil des patients
  • Le CMPR développe des actions de recherches innovantes, en partenariat avec les acteurs du monde médical et médico-social du territoire

Depuis le samedi 6 mai 2017, le Centre de Médecine Physique et de Réadaptation de Pionsat (Puy-de-Dôme) a déménagé dans des locaux flambant neuf.

Il y a bientôt 40 ans, en juillet 1978, le Centre de Médecine Physique et de Réadaptation de Pionsat (CMPR) ouvrait ses portes. Il accueille aujourd’hui environ 450 patients par an, pour une durée moyenne de séjour de 41 jours en hospitalisation complète, intégrant des séjours extrêmes, et assure leur réadaptation avec une rééducation intensive et diversifiée.

Créés en 1978, les locaux du CMPR sont devenus peu à peu obsolètes. Face à l’évolution des prises en charge médicales et des besoins des patients, le CMPR a initié un projet architectural avec la construction d’un nouveau bâtiment. 22 mois de travaux ont été nécessaires entre la pose de la première pierre le 15 juillet 2015, et le déménagement des patients dans les nouveaux locaux en mai 2017.

Jean-Christophe Janny – directeur, concernant l’intégration des nouveaux locaux :

« Nous attendions avec impatience et un peu de fébrilité le jour de l’emménagement. Nous ne pouvions nous permettre de maintenir 2 sites en activité simultanément. Le document préparatoire du déménagement a été peaufiné depuis plus d’un an et c’est avec un immense plaisir que tous les patients ont été accompagnés entre 9 h et 11 h ce samedi 6 mai et que tous ont pu prendre leur repas dans le nouveau restaurant le jour même. Tous les professionnels présents et quelle que soit leur fonction ont su s’adapter pour que ce moment soit une réussite».

Un nouveau bâtiment moderne et adapté, intégré dans le tissu local

Moderne et réparti sur 4 niveaux, dont 2 pour les chambres, le CMPR dispose de 81 lits d’hospitalisation complète et de 6 places d’hospitalisation de jour pour accueillir des patients souffrant d’affections neurologiques, d’affections orthopédiques complexes et d’amputation.

Médecins rééducateurs et professionnels paramédicaux peuvent désormais prendre en charge les patients sur un plateau technique spécialisé, équipé notamment de matériels robotisés et d’une balnéothérapie neuve. Côté hébergement, les chambres du CMPR sont désormais plus spacieuses et confortables, équipées de rails plafonniers pour un meilleur accueil.

Pour Aurore Perez – responsable qualité :

« Depuis 8 ans, j’ai pu voir le CMPR évoluer, changer ses pratiques et se tourner vers l’avenir. Ces changements sont gages de pérennité et se concrétisent par une organisation renouvelée, des pratiques innovantes, des projets de qualité dans un cadre adapté.»

Le nouveau bâtiment du CMPR s’accorde avec la volonté de développer des actions de recherches innovantes, en partenariat avec les acteurs du monde médical et médico-social. D’autres projets notamment de création d‘un Centre d’hippothérapie sont d’ores et déjà prévus.

Site internet : www.cmpr-pionsat.com

À lire aussi…

Des vacances APAJH pour tous

Des vacances APAJH pour tous

Chaque année, le service Accompagnement-Loisirs de la Fédération permet à 1 000 enfants et adultes en situation de handicap de partir en séjours vacances adaptées organisées (VAO).

« Partout solidaires » dans la Loire, à la découverte du café social

« Partout solidaires » dans la Loire, à la découverte du café social

« Partout Solidaires » est le programme court de la chaine LCP et dont l’APAJH est partenaire. Chaque mois, des initiatives portées par l’APAJH en régions sont ainsi mises à l’honneur à travers un reportage de deux minutes. Pour le dernier épisode, direction la Loire et le café social du Foyer d’hébergement « Le Collège »

Le Décret Eco Energie tertiaire | Des actions pour réduire notre empreinte énergétique

Le Décret Eco Energie tertiaire | Des actions pour réduire notre empreinte énergétique

Issu de la Loi dite « Elan », le décret Éco Énergie Tertiaire oblige les propriétaires, gestionnaires ou locataires de bâtiments supérieurs à 1 000 m² à améliorer leur performance énergétique. Les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux sont concernés avec, comme première étape, la déclaration de leurs consommations énergétiques pour le 30 septembre 2022.